Forum des Filles de la Lune (Jiva)


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 "danse avec les poireaux", par Chanterelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chanterelia
Roublarde
avatar

Nombre de messages : 218
Localisation : en train de suivre le chant du psylo
Date d'inscription : 27/08/2004

MessageSujet: "danse avec les poireaux", par Chanterelle   Jeu 9 Sep - 16:57

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
PRELUDE

L'histoire commence en l'an 25 avant le Grand Cataclysme (-REBOOT-). Bolet de Satan, un jeune et seduisant eniripsa, vient de decrocher son certificat de rebouteur-guerisseur et fut affecté par l'ordre de la Main d'Eniripsa dans la foret sombre et reculée orientale d'Amakna. "Là bas, tu trouveras une tribu d'Hommes Poireaux (ethnie primitive cousine des sadidas qui a la caracteristique d'avoir une pigmentation verte et d'avoir quelques habitudes antropophages). Ta tache sera d'apporter soins et vitalités à ces Etres! Tel est le dessin de notre déesse, la Grande et Bonne Eniripsa... Que la compassion guide tes pas et ne laisse pas les préjugés t'apporter le doute dans ton esprit!". Ainsi furent les mots de la Grande Pretresse eniripsa d'Amakna qu'il entendit juste avant de se mettre en chemin. Après plusieur jours de marche, Bolet de Satan atteignit la mission, ou plutot une vieille hutte toute délabrée marquée du seau d'Eniripsa, au sein de la tribu d'Hommes Poireaux. La cohabitation ne fut pas facile, et bien des fois Bolet de Satan fallit se faire devorer par les indigenes. Mais, après moultes efforts et bien des guerisons, les Hommes Poireaux virent en lui les bien faits et finirent par l'accepter dans leur communauté en tant que membre à part entière.

Une année s'écoula, l'harmonie reignait dans la foret et semblait beaucoup moins rude et cruelle qu'au début. L'ordre de la Main d'Eniripsa ayant echo de la réussite de la mission décidèrent de la développer d'avantage et envoyèrent une jeune diplomée pour assister Bolet de Satan, son nom était Morphine. Tout deux passaient des nuits et des jours dans leur labeur. Ainsi de part cette proximité, petit à petit, cette collaboration se transforma en amitié, puis en amour. Et ce qui devenait venir advienda, Morphine attendait un enfant.

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
LA NAISSANCE

C'etait un jour de pluie, le sol etait jonché de champignons et l'humidité laissait s'évaporer les aromes de l'Humus de la foret. Morphine mis au monde son enfant : une fille qui fut batisée Chanterelle afin d'honorer ce jour d'Automne. Pour la première fois, quelques eniripsas prirent le risque de se déplacer dans la foret afin de saluer l'arrivée de l'enfant. Ou plutot, la Grande Pretresse, ravie de l'action de Morphine et de Bolet de Satan, ordonna à un groupe d'eniripsa de saluer l'arrivée de l'enfant au son nom.

Mais, Chanterelle avait la particularité d'avoir une pigmentation verte, très proche de celle des hommes poireaux. Beaucoup de mauvaises langues eniripsas affirmèrent que c'etait la preuve que Chanterelle était le fruit d'un adultère entre Morphine et un homme poireau. Morphine, ne supportant plus la pression de ces ragots, decida de mettre fin à ses jours d'un coup de baguette magique dans la tete. Au final , après quelques recherches scientifiques de Bolet de Satan qui voulait ramener l'honneur de sa defunte femme, il s'avèra que le régime alimentaire des deux parents, devenu identique de ceux des hommes poireaux -mis à part le coté canibal-, avait des effets secondaires sur la grossesse et apporta cette coloration à la jeune enfant. Bolet de Satan alla à Amakna, donna les ecrits de ses recherches à la Grande Pretresse et repartit immediatement après. C'est à ce moment que Bolet de Satan romput les liens avec l'ordre d'Amakna en ne leur donnant plus de nouvelles. Il decida de vivre isolé avec sa fille, les hommes poireaux et la nature comme seule compagnie.

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
LA PETITE SAUVAGEONNE

Chanterelle grandit dans un cadre d'insoucience et d'innocence, libre de la plus part des contraintes sociales du monde dit civilisé. Qu'elle aimait chanter et danser la nuit au milieu des cercles de champignons! Combien elle s'amusait à jouer à saute-sanglier avec Psycho Psylo, son champ champ domestique! Bref, tout allait bien dans le meilleur des mondes. D'année en année, Chanterelle apprit des connaissances medicales de son père et des connaissances de la nature des hommes poireaux à exploiter les ressources de la foret pour en faire des médicaments et baumes de soins. Dès lors, elle concacra de plus en plus de temps à guerir les hommes poireaux bléssés ou malades avec son père. Bizarement, plus elle prenait soin des autres plus deux curieuses ailes lui sortaient du dos : ses dons et sa compassion étaient peu à peu en train de la transformer en une eniripsa. Mais, ce genre de détail ne la préocupait pas dans ce monde simple. Pourtant, le bonheur ne peut exister sans le malheur, et son ombre devait réapparaitre sur le destin de Chanterelle.

C'etait pendant un été caniculaire, la nourriture se rarifia dans la foret. Les hommes poireaux etait au bord de la famine. Chanterelle, encore une toute jeune adolescente, était partit en foret pour denicher de quoi faire survivre la communauté... Un couple d'hommes poireaux ne pouvant plus supporter la torture de la faim attaquèrent Psycho Psylo et le dévorèrent tout cru. Malheureusement, Psycho Psylo était un champ champ hallucinogène et les deux hommes poireaux furent pris d'une forte crise de démence accentuée par une crise de fringal. Ils se dirigèrent vers la maison de Bolet de Satan. Ils le confondèrent avec un sanglier, l'assomèrent et le mangèrent lui aussi tout cru. Puis, l'effet du poison de Psycho Psylo continua son effet jusqu'à tuer les deux pauvres hommes poireaux. A son retour, Chanterelle se dirigea vers sa maison pour saluer son père. Et là, elle vit les deux hommes poireaux étendus par terre, leur bouche laissant s'écouler doucement de la bave marron, entourés de lambeaux de chair et de sang. L'un avait encore le bras de son père dans la bouche. Chanterelle tomba à genou sans un mot et resta dans cette position des jours jusqu'à tomber d'epuisement. Les autres hommes poireaux ne savaient pas quoi faire pour la reconforter et se sentaient responsables et confus de ce qu'avait fait le couple d'hommes poireaux.

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
LES LUMIERES DE LA CIVILISATION

Au fil des mois, Chanterelle reussit à faire le deuil de son père. Mais, elle sentait aussi de plus en plus sa différence par rapport aux hommes poireaux -ces fameuses ailes qui lui poussent dans le dos. De plus, elle revait de plus en plus à ces villes et lieux que son père lui avait conté. Ne se sentant plus à sa place dans la tribu, Chanterelle quitta les hommes poireaux et se mit en route vers Amakna. Elle marcha deux semaines entières avant d'atteindre l'orée de la foret et enfin apercevoir les premieres lueures de la civilisation. Combien fut grand son emerveillement, jamais elle n'avait si grande foule et si imposants batiments! Eblouie par les lieux, elle marcha agard à travers les chemins, les rues et avenues. Puis, elle remarqua une personne qui avait d'étranges similitudes avec elle et son père : une magnifique paire d'ailes de papillon partant de son dos. A la fois surprise et emue, son coté farouche l'empechant d'aller à l'encontre de cet Etre si familier, elle entrepris de le suivre furtivement. Après, deux heures de filature, elle le vit entrer dans un curieux édifice formé de pierres géantes disposée en cercle. Chanterelle avanca timidement à l'intérieur. Et c'est là qu'elle découvrit une foule de personnes dotées de ces ailes. Sous le poid de l'emotionn, Chanterelle commenca à laisser fondre des perles de larmes. Elle continua à avancer timidement pas à pas. C'est alors qu'une belle femme remarqua sa précense et fit surprise de ne pas la connaitre : c'etait la Grande Pretesse eniripsa d'Amakna. La Grande Pretresse s'avanca doucement vers Chanterelle puis lui demanda d'une voie douce qui elle était. Chanterelle ne comprenait pas cette langue qui lui était étrangère et ne savait que baragouiner que des phrases en langue poireau. C'est en entandant ces mots d'une langue qu'elle avait appris dans sa lointaine jeunesse que la Grande Pretresse comprit qui elle était et laissa paraitre quelques larmes à son tour. Chanterelle expliqua à cette gente dame la mésaventure de son père. Celle-ci sera Chanterelle contre son coeur et lui dit en langue poireau "Ne t'inquiète pas! Nous sommes ta nouvelle famille maintenant" ("Pwo Stressé Twa! Nou famiye a Twa").

Chanterelle fut sous la tutelle des eniripsas du temple et appris la langue locale. Ses talents de guerisseuse, issue de l'enseignement de son père et celui des hommes poireaux, ont surpris bien des eniripsas plus expérimentés! Afin d'en faire une bonne future guerisseuse, l'ordre inscriva Chanterelle à l'Université d'Amakna II dans le département de médecine. C'est ici qu'elle connut les vraies premières taches d'ombre de la civilisation. La course à la compétition vers la réussite fit naitre une rivalité entre les etudiants au sein de l'Université. Et, de nombreux étudiants cherchaient n'importe qu'elle pretexte -sans fondement - pour interdir l'acces à certains étudiants. Celui-qui enerver le plus Chanterelle était tous ses arguments misogynes : en effet, une poignée d'étudiant revandiquait l'interdiction à l'enseignement aux femmes. Pire, ces meme personne était souvent réunies dans des soirées étudiantes à la taverne et y pratiquait des comportements pas très honorables plutot que de réviser leur partiel. Cette separation des genres, dans l'esprit de quelques individus, étonnait -voir inquiétait- Chanterelle qui, au sein des hommes poireaux, vivait dans une communauté égalitaire. Finalement, malgrès les brimades de ces individus, Chanterelle passa ses examens d'année en année et finit par obtenir sa maitrise de soins Mycoseens (à base de champignons).

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
LES FILLES DE LA LUNE

C'est alors qu'elle rencontra Chantelune. Cette sram, ayant de grand troubles de double personalité, las de subir les clichés sur les femmes, decida de créer une guilde de femmes. Au premier abord, un peu effrayée par l'idée d'une guilde d'amazonnes refusant tout contact entre hommes et femmes, Chanterelle demanda à Chantelune de s'expliquer plus en détail sur le role de son ordre. Celle-ci la rassura en disant qu'elle n'avait nullement l'intention d'instaurer une séparation mais plutot de prouver l'égalité entre les hommes et femmes d'Amakna au montrant au monde -surtout à ces personnes manquant d'education envers les demoiselles- que les femmes sont capables des memes exploits que les hommes.

La nuit tombée, Chanterelle rejoignit une réunion secrete composée de femmes ayant entendu l'appel de Chantelune : les filles de la Lune était nées. Chanterelle a trouvé de nouvelles soeurs. Ce soir là, pendant la réunion, justement un iop un peu trop fier de prouver sa virilité manqua de respect aux soeurs. Malgrès bon nombres d'avertissements des filles de la Lune, cela se termina dans le fer et dans le sang. Ce fut le premier homicide auquel Chanterelle participa : le souvenir des larmes de ce iop implorant d'epargner sa vie restera gravé à jamais dans l'esprit de Chanterelle... Le lendemain, Chanterelle se fit arreter par un justicier et purgea sa peine au penitencier d'Amakna. Une fois liberée, elle viva pleinement son nouveau statut de fille de la Lune jusqu'au jour du Grand Cataclysme (-REBOOT-).

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
UN MONDE NOUVEAU

Ce jour là, beaucoup de ses soeurs ne survecurent pas. Tout ce que se souvient Chanterelle, c'est qu'elle se reveilla epuisée dans la ville d'Amakna. Beaucoup de choses avaient changé , elle meme se senti transformée : aussi faible qu'une eniripsa novice. Que s'etait-il passé? Seul les dieux le savent... Puis, Chanterelle accourut à la recherche de ses soeurs. Petit à petit, elle les retrouvait mais ... beaucoup manquait à l'appel. "Ainsi soit-il, l'heure est à la reconstruction" se dit-elle.

Chanterelle reprit sa simple vie d'eniripsa fille de la Lune. Chacune des soeurs apporta sa pierre à l'édifice, de nouvelles recruts firent leur apparition. Chacune trouva de nouvelles activités et distractions dans ce monde. Soeur Astria lui a même offert des cours de maitrise de baguettes avec le plus grand professeur d'Amakna! Des lors, Chanterelle pratiqua moultes activités grace à cet entrainement allant du combat au twirling. Se trouvant une nouvelle passion dans la baguette, Chanterelle decida de se perfectionner dans cet art et fit un apprentissage dans la sculture de la baguette.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
LE MYSTERIEUX HOMME POIREAU

Dernierement Chanterelle partit boire à la taverne avec ses soeurs. Qu'elle fut grande sa surprise en arrivant sur les lieux! Elle vit un homme poireau comme dans son enfance. Mais, que faisait-il là? Est-ce que le Grand Cataclysme (-REBOOT-) l'aurait propulsé jusqu'ici? Quoi qu'il en soit, un autre point etait étrange. Il parlait une langue sans aucun doute poireau, mais pas le même dialecte que celui de Chanterelle. Y aurait-il plusieur peuples hommes poireaux? voir même une civilisation poireau? Quoi qu'il en soit, cette différence de langue permettait à Chanterelle de communiquer mais ammena aussi des contre-sens... A un moment, l' homme poireau, qui a du se sentir insulté par un mot de Chanterelle s'attaqua à elle. Après un long combat acharné, Chanterelle réussit à lui faire comprendre qu'elle n'était pas son ennemie et que tout était un malentendu. Finalement, à l'issu de ce combat, l'homme poireau et Chanterelle devinrent amis.


Dernière édition par le Jeu 16 Sep - 14:34, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chanterelia
Roublarde
avatar

Nombre de messages : 218
Localisation : en train de suivre le chant du psylo
Date d'inscription : 27/08/2004

MessageSujet: Re: "danse avec les poireaux", par Chanterelle   Lun 13 Sep - 11:57

LE MYSTERIEUX HOMME POIREAU (Suite)

Alors que Chanterelle etait en route pour retrouver Fremen, sa chere filleul au sein des filles de la Lune, elle croisa de nouveau l'homme poireau. Il était en train d'escalader une facade d'un batiment pour pouvoir voir au loin : il avait l'air affamé et semblait chercher quelque chose ou quelqu'un. Quand il vit Chanterelle au pied du batiment, il descendit et accourra vers elle... Le pauvre laissa s'echaper de son estomac quelques gargouillements. Chanterelle lui donna quelques miches de pain. Il expliqua à Chanterelle qu'il errait seul dans la ville à la recherche de son chef de tribu et lui demanda si elle ne l'aurait pas vu. Malheureusement, Chanterelle n'a pas eu la chance de le rencontrer sur sa route...

Néanmoins, les deux amis commencerent à parler et Chanterelle lui demandit d'où il venait. L'homme poireau lui repondit qu'il venait de la même forêt qu'elle, mais dans une partie bien plus australes -d'où les quelques différences dialectiles. Il lui dit qu'une poignée d'hommes poireaux sont arrivés dans la ville d'Amakna (lavilkipue en langue poireau). Par contre Chanterelle ne sait pas encore bien les raisons de cette venue. Ont-ils était chassé de la foret par des bucherons trop avides de bois et sont-ils juste venu en quête de nourriture et d'aide? Une prophetie mysterieuse les aurait guidé en ces terres lointaines? ...Chanterelle n'osait trop lui demander de peur de reveiller des douleurs de son passé ou de se meler d'une chose secrete qu'elle ne doit pas savoir... Puis, au terme de la discussion, l'homme poireau offrit à Chanterelle un magnifique sceptre ornée d'un peaumon en forme de poireau en guise d'amitié : le symbol de sa tribu. Chanterelle lui offrit à son tour une très vieille noisette qu'elle garda depuis son départ comme un précieux : cette vulgaire noisette etait en fait son unique souvenir datant de sa vie de sauvageonne.

------------------------------------------------------
L'EVEIL DES SENS

Depuis que l'homme poireau lui offrit le sceptre, pendant son someil, de vagues souvenirs emergeaient sporadiquement de la tete de Chanterelle. Lors de plus en plus de ses rêves, elle se sentit comme plus en phase avec la nature qu'à l'habitude... Plutot, elle se sentit autant en phase avec la nature que lors d'une lointaine période de sa vie dissimulée au sein son esprit par le brouillard du temps et par la vie de citadine.

D'étranges évenements survinrent un jour! Chanterelle se balladait paisiblement dans les champs quand elle vit un pissenli et un tournesol s'attaquer à un pauvre Champ Champ. Chanterelle accourra à sa rescouse ...mais trop tardivement! Le Champ Champ s'était fait découper en deux par le pissenli et poussa un hurlement de douleur avant de mourrir... Chanterelle sentit un sentiment de colère lui monter au coeur. D'habitude, elle arrive à controler ce genre de sentiment, mais là, cela lui etait impossible... Chanterelle entra en trance... Petit à petit, de petites flameches semblaient sortir de son corp pour s'écraser sur le tournesol et le pissenli! Ces deux derniers se dirigèrent vers Chanterelle pour se défendre à leur tour... Arrivé aux corps à corps, Chanterelle hurla sa rage de tout ses poumons... Et là, un déluge d'éclairs s'abattirent sur le tournsol et le pissenli. Tout deux s'écroulèrent au sol foudroyés! Chanterelle regagna alors ses esprits. "Mais, que m'arrive-t-il? D'où me viens ce controle des forces de la nature?" se demanda-t-elle. Est-ce ce sceptre qui eveillerait ses sens envers la nature? ou est-ce juste la rencontre avec les hommes poireaux qui auraient fait ressurgir de son passé des connaissances oubliées?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chanterelia
Roublarde
avatar

Nombre de messages : 218
Localisation : en train de suivre le chant du psylo
Date d'inscription : 27/08/2004

MessageSujet: Re: "danse avec les poireaux", par Chanterelle   Mar 19 Oct - 10:41

-------------------------------------
UNE NOUVELLE JEUNESSE

Quelques cycles lunaires après le Grand Cataclysme, fatiguée par la reconstruction d'Amakna, Chanterelle decidit de prendre quelques jours de vacances.

Elle partit faire une sceance de thalasso-therapie dans la région des plages du sud de la Bert Agne pour se redonner un petit coup de jeune : au centre de Thalasso-therapie de la presqu'ile de Biberon (<HRP>en reference à celui de Quiberon</HRP>)...

Le résultat a été au delà de ses esperences : Chanterelle hypnothisée par la beauté de la Lune qui brillait au dessus des vitres du centre, marchait sans faire attention. Elle glissa sur une savonnette, ce qui la fit tombé dans un chaudron de solution pure normalement utilisé en faible quantité pour les bains d'eau de fontaine de jouvence. Il est facile d'imaginer le résultat... Chanterelle paraissait comme une petite gamine de 5 ans.

Pire, en se levant pour sortir du bassin, celui-ci se brisa pour aller s'evacuer dans la source de la celebre eau "cryst caline" qui etait quelques dizaines de metres en contre-bas... Cette eau, d'ordinaire si bonne et si pure au dire de son decouvreur le sadidas Igui Roux, est très apprécié par les eniripsas et la plus part viennent apeser leur soif directement dans cette source... Ce fut terrible : pratiquement tous subirent la transformation et recouvrerent une apparence juvénile...

Chanterelle n'espere qu'une chose : qu'on ne lui en tienne pas couroux...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chanterelia
Roublarde
avatar

Nombre de messages : 218
Localisation : en train de suivre le chant du psylo
Date d'inscription : 27/08/2004

MessageSujet: Re: "danse avec les poireaux", par Chanterelle   Lun 30 Mai - 15:51

-------------------------------------
GUERRE ET PAIX

Le temps a passé! Les effets de l'eau de jouvence semblent s'etre un peu estompée... Les eniripsas font plus offices de jeunes adolescents que de petits enfants maintenant.
Pendant ce temps, la communauté des Eniripsas commencent à prendre forme... Il a été décidé qu'elle soit fédérée autours d'une Voix faisant office de l'ancienne Grande Pretresse encadrée de 4 Vertus, elles-meme encadrée d'Ailes et de Chrysalides: La Conscience pour l'organisation clericale, Le Pardon en charge la protection de la communauté, La Compassion qui écoute les autres communautés et Le Sacrifice pour apporter un soutient matérielle aux Eniripsas.

De part sa foi et sa dévotion, Chanterelle est devenue Aile de la Conscience d'Eniripsa!

Elle fut très heureuse de son role au sein de la communauté jusqu'au jour où un sadidas farceur du nom de Ouan Adou l'enferma dans la cave à champignons du temple. Durant de longues semaines, Chanterelle creusa le sol pour retrouver la surface, son seul moyen de survis était les champignons de la cave...

Une fois la surface retrouvée...et la cave vidée de ses champignons..., le temple d'Eniripsa etait tristement vidé des ailes colorées de ses disciples: plus aucun ne sejournaient dedans! Chanterelle appris rapidement que bien des choses avaient changé! Deux nouveaux pays se disputaient le monde: Brakmar et Bonta! Le premier était régis par le chaos alors que le second se disait défenseur des opprimés. Mais ce royaume était tellement integriste pour ceux ne partageant pas leur conviction qu'il semblait autant maléfique que le premier, à la seule différence qu'il était régit par un ordre absolu! [HRP]Pour moi Brakmar fait plus office de chaotique mauvais et Bonta de Loyal Mauvais[/HRP]

Ces deux royaumes entrainerent Amakna dans leurs luttes... Certains habitants prirent partie et furent enrolé dans un camp, d'autres complètement en dehors de ce combat furent tout simplement assassinés lors de campagnes! Les eniripsas auront beaucoup à faire pour panser ces nouveaux maux...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
crysania
Amazone
avatar

Nombre de messages : 188
Localisation : Valenciennes
Date d'inscription : 31/05/2005

MessageSujet: Re: "danse avec les poireaux", par Chanterelle   Mar 31 Mai - 17:12

l'homme poireau... Ca me fait penser à gantz xD
bravo a toi pour cette jolie histoire Wink

et pour les alignements moi je pense plutot :
Chaotique mauvais ---> Brakmar
Chaotique bon ---> Bonta (Le fait d'executer une bonne action peut amener a ne pas respecter la loi, d'ou le chaotique, il peut agresser un agresseur par exemple Smile )

Si tu mets loyal tu suppose qu'il se plie aux lois en étant mauvais. Je crois qu'on en a assez vu des bontariens transgresser des lois :p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chanterelia
Roublarde
avatar

Nombre de messages : 218
Localisation : en train de suivre le chant du psylo
Date d'inscription : 27/08/2004

MessageSujet: Re: "danse avec les poireaux", par Chanterelle   Ven 10 Juin - 17:36

La mort de Lia

Lia était une amie très proche de Chanterelle: elles se considéraient comme grande soeur et petite soeur bien avant qu'elles fassent parties des filles de la lune et de la communauté eniripsa... Toujours l'une était là pour défendre l'autre!

Un soir: un drame arriva: Lia fut lachement attaquée par une meute de Bworks qui cherchaient à se faire un festin de bworkchettes d'eniripsa... Deux nombreux assaillants succombèrent à la force de Lia mais... sous le nombre, Lia finit par tomber! Des proches de Lia - Masha, Wampyr et Fenrir, entendirent son hurlement de douleur et partir à sa recherche... Cela ne suffit pas à la sauver: Lia déceda suite à ses blessures dans les bras de Masha le premier juinose de l'année du Wabbit.

La communauté Eniripsa, les filles de la lune, les proches de Lia pleurerent sa disparition... Chanterelle refusait d'admettre sa mort et attendait que Lia se lève d'un moment à l'autre de son berceau funéraire! Ce refus venait de son attachement à Lia mais cachait aussi la culpabilité de ne pas avoir été là le soir fatidique pour la sauver...

Diner entre amies

Lors de la veillée de Lia, Chanterelle était seule avec le corps au temple, refusant toujours d'admettre qu'elle était morte. C'est alors que Cherlindrea arriva à son tour au temple! Chanterelle accompagna Cherlindrea en lui demandant de ne pas faire trop de bruit pour ne pas la reveiller. Cherlindrea, voyant que Chanterelle refusait de faire le deuil de Lia, essaya de la convaincre qu'elle n'était plus.
"Chanterelle... Lia ne se reveillera pas! Il faut que tu t'y résignes!"
"Non... Elle est juste un peu fatiguée!"
Cherlindrea posa sa main sur l'épaule de Chanterelle et essaya de l'accompagner en dehors du temple.
Celle-ci l'a repoussé violement et se precipita de nouveau vers la dépouille...
"Non! Je ne veux pas que l'on me l'enleve..."
"Voyons Chanterelle! Au plus profond de toi, tu sais la réalité!"
"Vous n'aimez plus Lia et vous voulez vous en débarasser! Moi, je serais toujours là pour m'occuper d'elle: je ne l'abandonnerai jamais!"
Chanterelle caresse la dépouille de Lia...
"Chanterelle, ce que tu dis est cruel: nous adorons Lia!"
Chanterelle regarde noir Cherlindrea
"Menteuse! Je suis sure que tu sais que Wampyr avait le pouvoir de la sauver... Mais là, Lia n'est pas sa fille alors il s'en moque! Si vous ne voulez plus de Lia, je la garderai pour moi seule"
Chanterelle brise le bras de Lia et commence à le manger.
Cherlindra se précipite sur Chanterelle et la dégage du corps d'un violent coup de main.
"N'es-tu pas folle? Te rend-tu compte de ton acte?"
Chanterelle se précipite à son tour sur Cherlindrea
"Laisse la moi! Je veux qu'elle soit toujours avec moi!"
Chanterelle prend le cadavre, monte à l'étage et ferme la trappe derrière elle!
Cherlindrea essaye de la suivre mais se trouve bloquée par la trappe...
Pendant ce temps, Chanterelle mange le cadavres de Lia
"On sera toujours ensemble... Toujours! Meme si je dois etre damnée par Eniripsa!"
Au bout d'un moment, Eleanore arriva au temple pour se reccueillir sur la dépouille de Lia. Elle vit Chanterelle et s'approcha d'elle pour savoir ce qu'elle avait...
Arrivée à coté, elle appela Chanterelle par son nom qui l'a regarda... Eleanore fut horrifiée de voire la bouche pleine de sang laissant paraitre devant elle quelques restes de cadavres...
"Mais qu'as-tu fais????"
Chanterelle s'éleva, bouscula Eleanore et s'enfuit au dehors du temple...
Eleanore entendant des coups sur la trappe du temple, l'ouvri et permis ainsi à Cherlindrea de sortir... Toutes deux appelèrent du renfort pour retrouver Chanterelle!

L'abomination eniripsienne

De son côté, Chanterelle ressentit de violente douleur au ventre et courant à travers la foret au gres de son instint! Elle se sentait comme attirée par le berceau d'Amakna! Arrivée devant, elle entra dans l'edifice pourtant interdit aux adultes et alla jusqu'à l'oeuf central. Une fois devant, les compulsions de son ventre se firent tellement douloureuses qu'elle ne pu les supporter et s'écroula...

A son reveil, elle ressortit du berceau... Dehors, ayant echo d'une eniripsa verte qui s'etait introduite au berceau, Cherlindrea l'attendais! Là, elle fut surprise de voire Chanterelle changée physiquement, des traits de Lia se mélangent aux siens.
"Chan...Chanterelle?"
"Non... Chanterelle n'existe plus!"
"Mais qui est tu alors?"
"Nous sommes Chanterelle et Lia à la fois, mais nous ne sommes ni Chanterelle ni Lia! Si tu sens le besoin de nous nommer: appelle-nous Chanterelia!"
(* dans sa tete, Cherlindrea se disait qu'elle aurait préférée Liaterelle *)
Au plus profond d'elle Chanterelia savait désormais que Lia ne pouvait etre sauvé par Wampyr...
"Nous savons le sacrifice de Wampyr: nous esperons que tu pourras me pardonner un jour de mon acte egoiste."
Cherlindrea compris alors que ce nouvel etre avait les connaissances et les emotions de Lia et de Chanterelle. Quand elle parlait en tant qu'entité, elle utilisait la première personne du pluriel alors que quand une des entités affirmaient ses émotions, elle utilisait la première personne du singulier sans faire une quelconque distinction entre les deux... Chanterelia n'était pas deux ames habitant un corps mais une ame intégrant complètement les deux personnalités...
"Nous devons me cacher: la communauté ne voudra surement pas admettre l'abomination que nous incarnons et voudra me "pardonner" de m'etre mangée..."
Chanterelia partit se cacher dans la foret d'un air visiblement épuisée... C'est ainsi que se termine l'histoire de Chanterelle et commence celle de Chanterelia!

THE END
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: "danse avec les poireaux", par Chanterelle   

Revenir en haut Aller en bas
 
"danse avec les poireaux", par Chanterelle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Doran Martell dans la version "danse avec les dragons"
» Océanique Danse Avec Nous Bordeaux (VOR 22/02/2010 20h utc)
» [Danse avec les Loups] Discussions
» une danse avec les dragons print on demand
» L'extension Une Danse avec les Dragons est arrivée !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Filles de la Lune (Jiva) :: Le Repaire :: La Galerie de Portraits-
Sauter vers: