Forum des Filles de la Lune (Jiva)


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L'Histoire de Mel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Minimel
Caramel pas mou
avatar

Nombre de messages : 1337
Age : 25
Localisation : Loin, loin mais loiiiin !
Date d'inscription : 15/01/2006

MessageSujet: L'Histoire de Mel   Ven 25 Juil - 2:53

Le Commencement...

- « Chéri, je suis enceinte
- Déjà ? Mais…ça fait seulement quelque mois que …toi et moi… »

C’est ainsi que commence l’histoire de Iopocaramel, alias Mel, Minimel, ou tout surnom que vous trouverez bon de lui associer. Elle commence dans la surprise de cette annonce, puis dans l’angoisse que sa future naissance apporta. Yrea et Iopochocolat, jeunes mariés, venaient tout juste d’avoir un premier enfant. Peu préparés à leur rôle de Parents, les deux jeunes gens avaient déjà bien du mal à s’occuper du petit osa, alors si un nouveau venu pointait le bout de son nez, comment allaient-ils faire ? Puis, la résignation. Le temps passa, et la peur s’échappa avec le bonheur lorsque l’Eniripsa annonça après quelques examens « Ce sera une petite fille, une petite Iopette si je ne m’abuse ! ». Ainsi donc, une nouvelle petite Iopo allait arriver en Amakna. Cela réjouissait sa mère, un peu moins son père. La Naissance se passa sans trop de complications. Après quelques heures, la petite Iopocaramel vint au monde, toute heureuse de découvrir cette chose étrange qu’on appelait la vie.

- « Iopocaramel ! »

Après mures réflexion, c’était le nom qui leur plaisaient le plus. Pourquoi faire dans l’original ? Quitte à élever la petite comme une copie conforme de sa mère, autant lui donner un prénom identique. On avait déjà reproduit le même processus pour sa mère, qui portait le même nom que sa grand-mère, tradition familiale…Qui a dit que les traditions étaient sacrées ? C’était donc à ce genre de vie qu’on prédestinait Mel, être comme sa mère. Elle commença par être choyée, câlinée, adorée dès son plus jeune âge, tout comme son frère le fut avant. Mais bizarrement, tous les rites qui étaient fréquent entre une mère et sa fille de cet âge étaient absents. Mel ne fut jamais allaitée autrement que par un vieux biberon déjà utilisé par son grand frère. Proches…mais pas trop. Et la monotonie de la vie de Mel pouvait commencer. On ne grandit pas dans les traces de quelqu’un en ayant une vie riche et pleine de rebondissements.

- « M’man, pourquoi t’as un gros bidon ?
- Minimel, tu vas bientôt être grande sœur !
- Ca veut dire que je devrais prêter mes jouets ? »

La famille s’agrandissait, et les parents furent vite débordés. Ainsi chaque enfant finit par être livré à lui-même. Et à 4 ans, on est vite impressionnable, surtout lorsqu’on assiste à un combat acharné entre deux Iops ivres de rage. C’était ça qu’elle voulait faire ! Devenir forte, et braver tout les dangers, une épée au bout de son bras ! Et puis, pas finir comme tout le monde, ça non. En fait, c’était ce qui lui trottait dans la tête depuis longtemps, elle refusait une vie comme les autres. Cadette d’une famille nombreuse, elle ne pouvait pas finir comme ses frères et sœurs, ni comme sa mère. Elle voulait se démarquer de tout les autres, et pour se démarquer d’une famille de larve, le mieux, c’était de le faire lame à la main.

C’était un doux début d’un rêve que la petite Iopette portait en son cœur, elle commença à s’entraîner doucement, tranquillement et surtout, discrètement. Un doux rêve qui ne tarda pas à se briser sur les rochers de la réalité, lorsque sa mère entra dans sa chambre en lui annonçant qu’elle avait été inscrite dans la même école de son frère, elle partait 6 ans loin de chez elle, pour revenir instruite et lettrée ! Et qu’elle soit fière surtout, toute la famille y passerait.

C’est drôle comme il suffit d’avoir une idée pour que le destin s’acharne à la briser.

_________________


Iopocaramel, Fille de la lune.
Filleule de Ludibliss dite La Rose
Mawaine de Mara !


Dernière édition par Minimel le Ven 25 Juil - 2:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minimel
Caramel pas mou
avatar

Nombre de messages : 1337
Age : 25
Localisation : Loin, loin mais loiiiin !
Date d'inscription : 15/01/2006

MessageSujet: Re: L'Histoire de Mel   Ven 25 Juil - 2:53

L’Institut des Bois d’Ebène...

L’Institut des Bois d’Ebène. Ce fut le nom de l’école qui hébergea la petite Iopette depuis son plus jeune âge, jusqu’à ce qu’elle soit en âge de comprendre que cette école était en fait un simple amas de briques qui ne signifiait rien. C’était un haut et imposant bâtiment aux pierres bien alignées qui, elle devait bien l’avouer, avait commencé par l’impressionner. Il était au cœur d’un grand bois. Aussi loin que se portait son regard, elle ne voyait que le même type d’arbre, un Ebène. Le tronc aussi noir que ses yeux et ses cheveux, seulement quelques feuilles poussaient en haut de ces arbres. En fait, ça résumait bien les années que Mel allait passer là-bas. Dès son arrivée, en haut des marches noires qui emmenaient à la lourde porte sombre, la Iopette sentit une boule se former au creux de sa gorge, et la pauvre petite épée de boisaille qu’elle portait fièrement à la ceinture, bien qu’enfoncée dans le fourreau en cuivre que lui avait offert son grand frère, ne suffisait pas à la rassurer. Il y avait quelque chose dans l’air de cet institut qui empêchait la petite de se sentir à l’aise, comme une voix qui ne cessait de lui répéter à l’oreille « Ne reste pas là, ce n’est pas ici que se trouve ta place… ». Ses larmes n’y firent rien, ses parents avaient décidé que c’était ici le meilleur endroit pour elle, et que ses caprices de petite fille trop gâtée ne les feraient pas changer d’avis. Un petit sourire rassurant de son Père, prenant la main de sa Mère, et c’est parti pour la grande aventure.

On lui fit partager sa chambre avec une autre Iopette, qu’elle ne connaissait pas et qui refusa obstinément de lui parler. Les journées étaient longues et se ressemblaient toutes. Même le ciel semblait avoir décidé que rien ne devait différencier hier d’aujourd’hui, aujourd’hui de demain… Le soleil ne perçait que rarement la lourde couche de nuages grisâtres qui tâchaient le ciel, et le peu de lumière qui arrivait ne suffisait pas à éclairer ces bois sombres. Les cours se ressemblaient tous, les gens se ressemblaient tous, tous aussi semblables que les pierres qui emprisonnaient Mel. Lorsque ses devoirs étaient terminés, cette dernière préférait s’isoler en haut des grands escaliers de l’entrée, et regardait par les fenêtres au dessus de la porte, d’abord les nuages, puis le crépuscule, puis la nuit. Aussi loin qu’elle se souvienne, jamais elle ne pu voir l’aube par ces fenêtres.

Elle était, malgré tout, assez bonne élève, disciplinée et à l’écoute de tout ce qu’on pouvait lui dire. Même la mégère du 4e qui hurlait sur les élèves qui rentraient en criant dans leur chambre ne réussit jamais à lui faire la moindre remarque désagréable. Mais la petite était seule, désespéramment seule. Ses parents ne venaient qu’en de très rares occasions, et malgré tout, ils lui manquaient. Tout comme ses frères et sœurs. La nuit restait opaque, elle aurait tant voulu apercevoir une petite étoile ! Jusqu’à ce qu’un jour, alors qu’elle attendait, la tête dans les mains, d’un air mélancolique, le lourd pendule de l’horloge au dessus d’elle passer de gauche…à droite…une main vint frôler son épaule. Elle se retourna et vit un Iop qui lui souriait. Un sourire, le premier depuis celui de son père.

- « Qui es-tu, toi ? Commença le Iop timidement
- « Moi, tout le monde m’appel Mel…Toi aussi t’es seul ?
- Ca fait plusieurs jours que je t’observe, tu passes tout ton temps libre à t’ennuyer ici, qu’est-ce que tu fais ?
- J’attends.
- Qu’est-ce que tu attends ?
- T’es vraiment pas futé hein ! La fin de l’hiver !
- Mais…on est en Aperirel…
- Je parlais pas de cet Hiver… »

Malgré la conversation un peu froide, un lien se tissa vite entre Mel et le Iop Inconnu. Il avait son âge, était arrivé quelque jours après elle, et avait eu autant de talent qu’elle pour se faire des amis. Elle l’avait intrigué dès qu’il l’avait vu un jour à la cantine de l’Institut, et depuis il essayait d’en apprendre un peu plus sur elle. La conversation devint rapidement beaucoup plus amicale, et les deux solitaires connurent la joie de partager leur soirée avec quelqu’un. Jusqu’à ce que les mois passent, et qu’il fallut se séparer à la fin des 6 années de vie commune dans l’institut. Il n’y eu aucune larme, juste une promesse de se revoir rapidement, et très souvent. En prenant bien soin de ne prendre la main que son père lui tendait, la petite sortit de l’institut, admirant avec un sourire le beau soleil qui l’éblouissait à travers le feuillage de l’arbre.

Mais les mots s’envolent…Tout comme les promesses.

_________________


Iopocaramel, Fille de la lune.
Filleule de Ludibliss dite La Rose
Mawaine de Mara !


Dernière édition par Minimel le Ven 25 Juil - 2:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minimel
Caramel pas mou
avatar

Nombre de messages : 1337
Age : 25
Localisation : Loin, loin mais loiiiin !
Date d'inscription : 15/01/2006

MessageSujet: Re: L'Histoire de Mel   Ven 25 Juil - 2:54

La Nuit et la Fuite...

A peine quelque mois plus tard, la promesse était oubliée et jusqu’à maintenant, Mel n’a jamais revu son compagnon d’infortune. Elle avait recommencé à s’entrainer dur, pour reprendre son vieux rêve de se démarquer de sa famille qui était devenue encore plus nombreuse. Au cours de l’une de ses nombreuses balades, elle avait découvert la taverne d’Amakna. Voulant jouer à l’adulte, elle s’y était présentée, chaussée des talons hauts de sa mère pour paraître moins petite. Devant le haut comptoir, malgré ses chaussures sa tête dépassait à peine du haut de ce dernier, elle avait demandé la boisson qui, selon elle, lui donnerait l’impression d’être une grande. Une Bière ! Bien mousseuse, ajouta-t-elle, après avoir entendu le précédent client demander ça aussi.

- « Ca fera 10 kamas ma grande ! »

10 kamas. Elle avait beau recompter ses sous, il ne lui restait que 7 malheureuses piécettes. Toute triste, elle rentra chez elle en traînant des pieds. Elle revint de temps en temps à la taverne, cherchant à découvrir un moyen de s’acheter cette chope qui la faisait rêver. Jusqu’au jour où elle trébucha sans le vouloir sur le sac ouvert de sa mère, dans lequel trônait son porte-kamas. Culpabilisant un peu, mais ne pouvant résister, elle vola à sa mère le peu d’argent qu’il lui manquait et couru à toute jambe jusqu’à la taverne où elle plaqua les 10 pièces sur le comptoir en hurlant « UNE BIERE BIEN MOUSSEUSE ! ». Elle pu enfin goûter à ce liquide étrange…qui n’était pas bon du tout. Un homme s’assit devant elle et commença à lui parler pendant qu’elle buvait, Mel n’avait jamais eu peur des inconnus et parla ingénument avec lui. Le soleil tombait, l’inconnu avait payé quelques bières de plus à la jeune Iopette, et il était bien tard pour rentrer. L’inconnu lui proposa de rentrer chez lui et d’y dormir, ayant une peur bleue de traverser à nouveau la forêt pour rentrer chez elle, Mel accepta, le fait que sa raison avait été éloignée par le goût de l’alcool l’aidant un peu à prendre cette décision. La nuit apporta son lot de malheurs. La Iopette fut souillée, et ses parents parcoururent toute la forêt à sa recherche. Se réveillant le matin, honteuse de ce qu’elle avait fait, Mel s’enfuit dans Amakna. Commença une longue fuite à travers les bois, jusqu’aux plus profond recoin de la lande de Sidimote. Elle ne pouvait pas rentrer chez elle, non, elle prendrait la plus grande correction de sa vie, et il lui faudrait avouer…ce que cet homme lui avait fait. Non, le mieux était de rester dans cette lande toute sa vie, en attendant qu’un croc gland vienne la dévorer. Au milieu de tout ses frères et sœur, ses parents auraient tôt fait de l’oublier. Après quelques jours, une nouvelle horreur se déclara aux yeux de la petite. Son ventre poussait. Elle avait déjà vu sa maman connaître le même phénomène, mais elle n’aurait jamais cru que ça lui arriverait un jour. D’ailleurs, elle ne compris pas tout de suite ce qui lui arrivait.

Les jours continuèrent de passer, aucune différence entre eux. Mel croyait se retrouver à nouveau dans les couloirs froids de l’Institut du bois d’Ebène. Jusqu’au jour où elle fut réveillée en sursaut par des éclats de voix et des bruits d’armure. Affamée, elle n’eut pas la force de se défendre face aux trois gardes de Brakmar qui lui tombèrent dessus, ils la jetèrent dans le cachot froid de la cité sombre. Au moins, elle avait un peu de compagnie avec les rats, et de la nourriture, même exécrable. Le temps continua sa course, les heures étaient toujours aussi longues et toujours aussi monotones les une par rapport aux autres. Souvent Mel apercevait des ombres de l’autre coté des barreaux, quelque magnifiques plumes d’anges à la blancheur éclatante et à la beauté époustouflante, avant de les voir tâchées du sang de leur propriétaire. Jusqu’au jour où enfin la grille s’ouvrit sous ses yeux. Un milicien de Bonta la prit dans ses bras, attendri par la petite. Il la ramena chez lui, et la soigna comme il put. C’est ainsi qu’elle rejoint les rangs de Bonta. La fin de sa grossesse finit par arriver, et elle donna naissance à une toute petite Eniripsa, qu’elle nomma Pipsa. Le même jour, le milicien trouva un avis de rechercher des parents de Mel. La Iopette supplia son ange gardien de trouver une vraie mère pour sa petite, et rentra chez elle après plusieurs mois.

Elle ne reçut ni correction, ni cri, et n’eut jamais à raconter son horrible histoire. Seules quelques larmes lui rappelèrent le goût sucré de son foyer.

[A suivre quand j'aurai des idées]

_________________


Iopocaramel, Fille de la lune.
Filleule de Ludibliss dite La Rose
Mawaine de Mara !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cheshire / Selenae
Maitresse
avatar

Nombre de messages : 1206
Localisation : Profite du soleil, après tous ces mois sous le regard bienveillant de la Lune
Date d'inscription : 10/01/2006

MessageSujet: Re: L'Histoire de Mel   Ven 25 Juil - 15:30

(la suite! la suite! la suite! cheers )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'Histoire de Mel   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'Histoire de Mel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La fausse histoire d'un vrai menteur.
» [Kamy]L'histoire d'un Crâ...
» L'histoire de Dietrich de la famille Hohenloe
» Le Foot en LR une longue histoire : aujourd hui l AS BEZIERS
» Liqueur panda de brume; histoire, description et questions

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Filles de la Lune (Jiva) :: Le Repaire :: La Galerie de Portraits-
Sauter vers: