Forum des Filles de la Lune (Jiva)


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [BG] Leeloow

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Leeloow
Roublarde
avatar

Nombre de messages : 295
Age : 31
Localisation : Plus proche de la lune que du sol
Date d'inscription : 08/04/2006

MessageSujet: [BG] Leeloow   Mar 23 Mai - 13:56

C’est l’histoire , d’une petite cra venu au monde , un matin d’automne , parmi les feuilles multicolores de la petit cité de Tainéla , aussi dénommé berceau .

Rien en tout amakna n’avait la splendeur et la tranquillité de cet endroit il y a maintenant de ça seize ans. Deux jeunes cra était venu s’installé dans ce petit berceau de lumière afin de construire une vie paisible en tant qu’artisan renommé.

Les deux parents de Leeloow s’était ainsi trouvé un petit endroit semblable à la forêt et entreprit de construire leur propre maison. Toute petite, semblable à une cabane dans un arbre massif.
La mère de Leeloow était tailleuse et confectionnait les plus raffinés des habits, du poil de Mulou rêche, au doux et soyeux tissage de jupette en laine de bouftou. Sa mère aimait beaucoup à rendre ses créations magiques et pendant sa grossesse, elle tissa une petite couverture bleu clair auquel une teinture bleutée offrirait la protection nécessaire à la petite enfant qu’elle attendait depuis maintenant quelques mois.
Quand à son père, il s’était spécialisé dans la sculpture d’arc, il avait une fine connaissance de tous les arbres qui existait, leurs textures, leurs besoins… une passion pour les arbres qui le poussait chaque soir à se poser à la cime de leur propre cabane perché, pour graver chaque arc d’une façon toujours unique.

Les quelques mois qui suivirent la naissance de Leeloow, la petite jeunette ne tarda pas à montrer une curiosité débordante sur le monde qui l’entourait. La couverture de maman en doudou, et un hochet graver par son papa, elle descendait de son arbre par un petit seau qu’on retrouvait souvent dans les puits pour puiser l’eau.
En grandissant, sa silhouette élancé la démarquait des autres classes, ou la rapprochait de la sienne… Avec ses grands bras, elle pouvait sans attendre apprendre à maîtriser un arc, pour lequel il fallait donné de la tension à la corde pour profiler sa puissance. Les tofus furent ses premières victimes, redoutable bêtes qui ne restait jamais en place, sa vision concurrença celle d’un lynx et elle ne tarda pas à planté des flèches dans le derrière de ces petits tofus caché à l’horizon.

Vers l’age de quinze ans, il était temps pour elle de voyager, de découvrir le monde, la bibliothèque l’avait informé d’une quête légendaire concernant des dofus aux pouvoirs extraordinaire, c’est ainsi qu’elle se mit en route. Dans son voyage, la première personne à la guider fut une feca du nom de Tiatua , elle avait l’aspect du roi des Wabbit comme elle l’avait vu dans ses livres . Elle l’emmena à la chasse aux scarafeuilles, c’est de la que débuta sa phobie pour ses immense créatures contre lequel elle ne faisait pas le poids, elle finit par perdre espoir au bout d’une semaine et se résigna à rentrer chez elle, complètement abattu.

C’est pendant ces quelques mois de repos qu’elle s’adonna au monde de l’alchimie, après une défaite cuisante dans le monde des forgerons d’épées, elle progressait vite et elle ne tarda pas à préparer de puissante potion qui aurait le pouvoir de la guérir même contre des scarafeuilles !
Elle reprit donc sa route vers Astrub, les bouftous trépassait, puis les tournesol et autres plantes répandues dans les environs. C’est dans ce petit village très animé, qu’elle fit la connaissance de Feledel, une sacrieuse dévouée, avec laquelle nombre d’abraknyde succombèrent à leur « presque » infaillible collaboration. Feledel était le sang, et Leeloow la frappe enflammée. Pour la remercier de son soutien si précieux, Leeloow s’exécutait à lui préparer de fines potions de guérison.

Elle ne tarda pas non plus à faire la connaissance d’un jeune Osamoda prénommé Arthax. Il l’étonnait toujours pour son dévouement envers ses bêtes, à commencer par les tofus qu’elle apprit à aimer, ainsi que les bouftous.

Tout trois traversaient des kilomètres et des kilomètres de terrain, passant par les plaines rocheuses où quelques craqueleurs des plaines se dressait sur leur route à les faire pâlir de frayeur. Des jours et des jours de marche les conduirent finalement dans le belle cité de Bonta . Leeloow fit la connaissance du chef milicien qui le prit sous son aile en échange de quelques dévoués service

Les temps devenaient malgré tout dur pour Leeloow, les kamas ne fleurissait pas le fond de ses poches cousus et elle réalisait pourtant qu’un équipement efficace était nécessaire pour continuer son évolution de combattante.
C’est sa chère mère qui avec patience lui offrit de quoi se vêtir convenablement, elle avait du pour cela sacrifier un brave bouftou afin de faire revêtir sa peau sur Leeloow, qui désormais émanait une odeur à faire fuir une araknee enrhumé. C’est aussi grâce à la retrouvaille de Tiatua qui en offrande, sans doute, d’en l’espoir de s’acheter une flacon de parfum puissant lui permit de faire l’acquisition du reste de son équipement.

Alors que les mois passaient, le soleil toujours aussi beau dans le ciel d’Amakna , Arthax et Leeloow décidèrent une fois de plus de partir en quête d’un abraknyde qu’ils appréciait à défier. Quel plaisir de s’entraîner avec ce jeune Osa pensait-elle, et un soir il lui révéla ses sentiments où peut-être un peu maladroitement une demande en mariage. Leeloow n’avait que seize ans, mais quand l’amour envahit le cœur , la passion pousse à la déraison . C’est ainsi qu’il échangèrent leur flamme par leur alliance pour l’éternité, en commité très très privé.

C’est cet amour et le soutien de sa meilleure amie Feledel qu’elle parvenait à continuer son chemin, frappant aux portes de nombreuses guildes qui ne lui apportèrent jamais ce dont elle avait besoin, jusqu’au jour ou, alors qu’elle lisait quelques parchemins de recherches d’impressionnant bandits clouté sur des piques de bois, elle découvrit une guilde qui eut le mérite d’attiré son attention … Les Filles de la Lune. Jusqu’ici elle avait intégré des guildes où son époux était avec elle. Dans le cas présent, il ne pourrait le faire ., mais après une longue nuit , perché à la cime d’un cerisier , elle décida de tenter sa chance , c’était une conviction , elle trouverait enfin sa place parmi elles.

Bientôt, elle fit la connaissance d’une jeune sadidette dénommé Sapientia qu’elle s’empressa de conseillée pour la voir évolué au mieux et qui au fil du temps devint une alliée redoutable. C’est grâce à elle que son rêve de pouvoir porter une magnifique panoplie kwakflamme se concrétisa, ainsi que l’acquisition dans la lancé d’un petit bwak rebelle baptisé plus tard par Liete : Grenat.
Sapientia lui apportait son quota de bave et d’autres ressources en tout genre sans rien demander en retour. Elle et Feledel étaient ses amies les plus chères.

Malheureusement, ses sur ses quelques mois qu’elle apprit la mort de son père par un bwork archer qui la fit sombrer dans une profonde mélancolie où seule, ces soirs de nuit, la lune lui tenait compagnie. Elle entreprit de reprendre le métier de son père afin de perpétuer sa légende. Elle continue désormais son chemin auprès des Filles de la lune qui lui ont fait découvrir le véritable esprit d’une guilde.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[BG] Leeloow
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Filles de la Lune (Jiva) :: Le Repaire :: La Galerie de Portraits-
Sauter vers: